Spiritualité et amour inconditionnel


(5 février 2020)

Quand on commence à s’intéresser à la spiritualité, une des premières notions qui vient à nous, c’est l’amour inconditionnel: on aime vraiment quand on aime sans conditions et quelque soit notre relation à l’autre.


Les premiers temps ça paraît souvent un peu.... bizarre.... et loin de notre réalité...


Et puis, arrive le pardon: il faut pardonner à l’autre pour pouvoir continuer à l’aimer.


La notion de pardon acceptée et intégrée, arrive le moment où l’on doit pardonner..... à soi même.


Et oui car dans la relation à l’autre, vient aussi très vite le miroir de qui l’on est: nos émotions ne sont pas induites par l’autre mais par ce que l’attitude de l’autre vient toucher en nous.


Et là, le grand moment fatidique de l’amour de soi. Hmmm , car pour transcender les blessures en nous, il faut déjà apprendre à s’aimer et s’accepter car sinon nous partons en guerre... .


Quelques mois ou quelques années ou quelques dizaines d’années plus tard, arrive la foi. Car maintenant que tu as appris à t’aimer, il te faut apprendre à te faire confiance et à faire confiance en la vie. Cette foi inébranlable qui te permet de franchir tous les obstacles sans même parfois t’en rendre compte. Celle qui te guide sur ton chemin de vie. Car oui, pendant ces découvertes, tu as aussi découvert qui tu étais, et ton chemin de vie sur terre. Tu as même appris que tu étais un être de lumière, caché derrière tes peurs....


Et maintenant alors, me direz-vous? Et bien maintenant il te reste à vivre ta vie sur terre , à ancrer cela dans la matière et à accepter la dualité. Dualité qui te permettra de comprendre que l’amour inconditionnel est un concept, qu’on peut le ressentir et même le vivre mais que dans la majorité de tes relations et de ta vie et bien l’ancrage te permet de comprendre et d’intégrer la notion de dualité, que tu as réussi un instant à perdre pendant ce cheminement. Au passage, tu laisses le détachement car tu as bien appris ta leçon donc tu ne t’y attaches pas...


Et après cela ? Et bien tu fais comme tout le monde : tu dors, tu manges, tu travailles tu galères dans tes relations à l’autre etc... mais tu le fais avec plus de conscience, plus d’amour envers soi et envers l’autre et plus de bienveillance. Tu n’es toujours pas un être de lumière ( mince je reste incarnée ). Tu restes un être humain avec ses failles ses faiblesses ses forces et ses qualités et tu apprends chaque jour à être mieux avec toi et avec les autres dans L’ici et maintenant.


20 vues

​© 2020 par Lucile Picker

lucilepicker@icloud.com

Créé avec Wix.com