Les spécialités du communicant animalier


Vous chercher un communicant animalier ou vous avez déjà eu à faire à l’un ou plusieurs praticiens? Mais connaissez vous la spécificité du communicant?


La communication animale est une « pratique » vaste et très large. Chaque communiquant animalier à des capacités différentes et peut donc capter différemment les informations et différentes informations. Tout comme une thérapeute ou un médecin va avoir ses spécificités.


-Le généraliste, s’il a un sens professionnel va pouvoir donner une information simple. Parfois des informations de la vie de tous les jours, sur ce que l’animal apprécie, ce qui lui importe ou pas etc. Il peut sentir si quelque chose ne va pas.


-Le spécialiste physique. Il peut capter des informations très précises sur l’état physique de l’animal et ainsi permettre d’orienter les autres praticiens et le gardien sur tout ce qui touche le corps. S’il a des compétences en énergétiques ou magnétisme il va aider et accompagner l’animal dans sa guérison physique.


-Le spécialiste émotionnel. Il est capable de capter les émotions de l’animal, comprendre les chocs ou déséquilibres émotionnels et éventuellement l’en libérer suivant ses compétences.


-Le spécialiste énergétique. Il capte les énergies de l’animal et fait le nécessaire pour les équilibrer.


-Le spécialiste des archives akashiques. Il a accès à toute l’information concernant l’âme: vies antérieures, présente et éventuellement futures. Mais aussi l’entre-vie. Il peut aider à libérer des traumatismes karmiques et le liens.


-Le spécialiste thérapeute qui capte l’information dans un but de libération essentiellement.


-Et puis il y a le communicant enseignant qui sait transmettre et accompagner sur le chemin de la communication animale.


Bien entendu le communicant peut avoir plusieurs casquettes mais il est rarement très compétent dans tous les domaines (comme pour tout autre métier, à chacun sa spécificité en fonction de ses compétences et sensibilités).


Je rajouterais que dans tous les cas, la relation à l’humain est essentiel, et un travail sur soi continuel est un fondement indispensable pour avoir la capacité de recul, d’acceptation et d’accompagnement nécessaire à un travail le plus juste possible.


L’approche holistique reste indispensable car tout est lié. C’est pourquoi il est nécessaire de travailler en bonne intelligence avec les autres professionnels du bien être animal ET humain.


De plus, les connaissances des spécificités de chaque espèce permet de pouvoir approfondir et de mieux comprendre l’information reçue.

11 vues

​© 2020 par Lucile Picker

lucilepicker@icloud.com

Créé avec Wix.com